Le Discernement dans la vie consacrée

Conference-discL’assemblée des Supérieurs Majeurs (ASUMA et USUMA) a organisé une conférence dans le cadre de la Journée Mondiale de la Vie Consacrée et en préparation du Synode des Evêques sur « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel ». Elle s’est déroulée à l’Université Saint Augustin de Kinshasa, en date du Jeudi 01 février 2018 et a débuté à 14h30. Le thème a porté sur : « Le Discernement ». En effet, le discernement est requis lorsqu’il s’agit d’une décision qui aura de grande répercussion non seulement sur soi-même mais aussi sur les autres ou mieux dans le contexte qui est le nôtre sur toute une institution religieuse. Elle était animée par le Père Ghislain TSHIKENDWA Matadi, sj.

Celui-ci, lors de son brillant et captivant exposé, a d’abord commencé par définir le mot discernement. Ensuite, il s’est référé à Marie et Joseph – comme étant les deux modèles idoines auprès de qui nous pouvons nous référer dans le processus du discernement –  pour épingler les critères essentiels d’un discernement ; notamment : L’écoute de Dieu dans la prière, privilégier le bien le plus universel, la médiation humaine ainsi que la compréhension du problème dans son contexte. Enfin, de ses propos est ressortie une conclusion ; selon laquelle nous devrions discerner sur les choses concrètes et non abstraites.

Comme d’habitude, une série de questions étaient posées au conférencier bien après son intervention. Et l’on a clôturé l’événement par une prière et la bénédiction du Père Charles-Alain PULULU, rsv, nouveau président nationale de l’ASUMA.

Omer DIELA

Conference-disc2

 

vie consacrée 2018