Les personnes consacrées engagées à l’écologie

IMG_20180129_112650 (2)Les personnes consacrées de la République démocratique du Congo sont invitées à s’occuper spécialement de l’écologie, au moins pendant les trois prochaines années. C’est l’une des résolutions des comités directeurs de l’Union des supérieures majeures féminines et de l’Assemblée des supérieurs majeurs masculins. Les deux comités élus en janvier dernier ont tenu, du 16 au 19 avril, à Kinshasa, une session conjointe pour élaborer un plan stratégique triennal.

Le président national de l’Assemblée des supérieurs majeurs, le père Charles-Alain Pululu, supérieur provincial des Religieux de saint Vincent de Paul considère que les consacrés peuvent influencer la société en apprenant le respect de la nature aux jeunes et aux enfants de des nombreuses écoles tenues par les consacrés.

Pour la présidente nationale de l’Union des supérieures majeures, la sœur Catherine Nsiami, supérieure provinciale des Religieuses de saint André, le biais de l’écologie peut conduire à une vie spirituelle plus riche qui considère sous une triple dimension la relation avec la nature, avec l’autre et avec Dieu. Sœur Nsiami, géographe, est professeur de télédétection à l’Université de Lubumbashi.

(pretredanslarue.blogspot.com)