Comité directeur mixte ASUMA-USUMA

2017-01-01t064403z_1213149357_rc1ebb7721b0_rtrmadp_3_congo-politics_1_0Du mardi 02 au vendredi 05 avril 2019, s’est tenu la réunion du Comité Directeur Mixte Asuma–Usuma à Kinshasa, au Centre d’accueil Usuma 13e Rue, Q. Résidentiel ; ce Comité mixte comprend les membres du Bureau national : Président(e), Vice-président(e), les Secrétaires généraux. Ils sont appuyés par tous les présidents et présidentes des Asuma-Usuma de nos six provinces ecclésiastiques (Kinshasa, Kananga, Lubumbashi, Bukavu, Kisangani et Mbandaka) et de deux délégués des frères, représentants nos Instituts tant de droit diocésain que de droit pontifical. Font également membres du Comité Directeur mixte les sœurs responsables des constellations de l’Usuma.

Cette réunion avait pour objet d’évaluer l’exécution sur le terrain de nos trois objectifs fondamentaux définis par le plan triennal de la XVIIIe Assemblée plénière de janvier 2018, tenue au centre Catholique Nganda, à Kinshasa. Elle confiait renvoyait au Comité Directeur la charge d’élaboration des statuts de la Conférence des Supérieurs/es Majeurs/es de la RD. Congo, COSMACO, en sigle ; de créer une mutuelle de santé propre à l’Asuma-Usuma et d’évaluer la vie consacrée dans son ensemble et particulièrement celle de nos œuvres, en vue d’assurer à l’Asuma-Usuma un développement stable et durable au sein de l’Église locale du Congo.

Et dans le cadre de la bonne et harmonieuse collaboration qui unit l’Asuma-Usuma à la hiérarchie de l’Église, le Comité Directeur a bien voulu inviter à  l’ouverture de ces assises, leurs Excellences Mgr Fridolin AMBONGO, Archevêque Métropolitain de Kinshasa et Mgr ETTORE BALESTRERO, Nonce apostolique en RD. Congo. Ils ont pris part active à cette rencontre et ont chacun adressé, aux consacrés de notre pays, un mot d’exhortation pour la réalisation de leur mission.

Son Exc. Mgr Fridolin AMBONGO, archevêque Métropolitain de Kinshasa, a exprimé sa joie d’être avec les Supérieurs de l’Asuma-Usuma, structure qu’il a lui-même dirigé dans le passé. Il les a encouragé dans leur mission de témoigner de la sainteté de l’Eglise et aussi de l’initiative et du travail en cours pour l’unification de Asuma et de l’Usuma en une seule Conférence des Supérieurs Majeurs ; cela constituerait une force pour affronter ensemble les défis actuels la vie consacré est confrontée, dans notre pays.

S’appuyant sur le M.P. « Communis Vita » de sa Sainteté le Pape François, il a rappelé aux consacrés les exigences de leur la vie et leur a demandé de s’accrocher au Christ, en menant la vie communautaire dans le respect des conseils évangéliques. Il a, par contre, stigmatisé les absences illégitimes et les autres abus qui ternissent l’image de l’Église et de la vie consacrée aujourd’hui.

Pour finir, l’Ordinaire du lieu a cordialement invité les consacrés à participer de manière active à la pastorale de l’Archidiocèse ; il leur a demandé d’exploiter, dans la mesure de leur possibilités, leur vocation de missionnaires à la croissance et à l’expansion de notre Archidiocèse, en s’implantant vers les périphéries de la ville, au-delà de l’aéroport ; car disait-il Kinshasa de demain se développe de ce côté-là.

Le Nonce, quand à lui, a souligné le caractère actif et légendaire de l’Église locale de la RD. Congo ; il a félicité les consacrés de leur collaboration étroite avec la hiérarchie de l’Église et surtout de leur attention à sa modeste personne. Il a rappelé aux consacrés leur mission dans l’Eglise et relevé les défis auxquels la vie consacrée est confrontée aujourd’hui : – défis de la prière – défis de la vie communautaire – défis des conseils évangéliques – et ceux de l’engagement social. Il a invité les Majeurs à sensibiliser leurs sujets, au sujet des abus sexuels et à leur rappeler la mission de l’Église de protéger les enfants et les personnes vulnérables exposés à ces abus. Il a demandé aux Supérieurs Majeurs de prendre des mesures préventives adéquates pour éviter des scandales et de dénoncer de telles pratiques, lorsque les faits s’avèrent vraiment établis.

Pour clôturer la journée plusieurs photos de famille ont été faites en souvenir de ces assises d’avril 2019.

À leur départ l’Asuma et l’Usuma ont continué leurs activités ensemble les deux premiers jours et en aparté les deux derniers jours. La clôture des assises est intervenue ce vendredi 05 avril 2019 devant la presse et les cameras de la RTCE.

Père Mukabi, Svd, SG/ Asuma Nationale